Permission de se marier

Le soldat Harold Drake, comme tous ses compagnons d'armes, avaient besoin de la permission de son officier commandant pour se marier et devait fournir des documents pour se faire.

Soldat Harold Gerald Drake,  Corps Royal canadien des ordonnances [RCOC], à son Officier commandant, 6 Detachment, RCOC, 18 octobre 1939, au sujet de la permission de se marier

War, Memory and Popular Culture Archives - The University of Western Ontario - London, Ontario
lettre, 18.5cm x 19.5cm