Des coupes budgétaires en temps de guerre