Des cuisines aux champs de bataille

Un des impératifs de la guerre était que rien ne soit perdu -les femmes au foyer étaient ainsi encouragés à recycler les graisses et les os qui contenaient de la glycérine, un composant essentiel à la fabrication des explosifs.

Canada, National War Services, National Salvage Division, "Save Fats & Bones For Explosives and other materials for War Industries," n.d. [1942?]

War, Memory and Popular Culture Archives - The University of Western Ontario - London, Ontario
s.l., 10.2cm x 17.5cm