Daniel McDonald, étranger et ennemi?

Durant la première guerre mondiale, les biens des étrangers ennemis pouvaient être saisis par le gouvernement fédéral -une possibilité qui générait du travail supplémentaire pour les tribunaux et les professions de justice.

Henry Clay, Sandwich, Ontario, to W.T. Easton, Leamington, Ontario, 27 April 1916, re. Daniel McDonald estate

War, Memory and Popular Culture Archives - The University of Western Ontario - London, Ontario
carte postal, 13.9cm x 8.6cm