Pratiquer son religion

Texte d'introduction

Un examen des questions religieuses durant la Seconde guerre mondiale révèle l'impact culturel et social du conflit sur les Canadiens de l'arrière. Ce court essai... Lire le texte en entier »

Le YMCA de Witley

Ce service œcuménique, célébré dans un camp important du Corps expéditionnaire canadien situé au sud de l’Angleterre, figurait le Révérend A. Logan Geggie de l’église presbytérienne Parkdale à Toronto.

Des hymnes pour les soldats

Les soldats s’amusaient à modifier les paroles d’hymnes par effet comique – ainsi, «What a Friend We Have in Jesus» devint «When This Lousy War is Over».

Voir le PDF: Sacred Songs.pdf

Les Femmes de la Anglican Missionary Society

Comme pratiquement toutes les organisations canadiennes, la Woman’s Auxiliary ajoute l’effort de guerre à ses préoccupations caritatives pendant la Deuxième guerre mondiale, et documenta ses initiatives dans ce magazine mensuel.

Voir le PDF: The Living Message.pdf

L’Ordre du service divin pour l’armée canadienne

Le déroulement du service tel qu’offert à l’armée canadienne à chaque occasion, excepté lors du service religieux régulier.

L’École du dimanche et la fête des mères

Cette carte de don, destinée aux enfants ontariens, amalgame plusieurs thèmes, notamment la fête des mères, la religion, ainsi que la nécessité de vaincre l’Allemagne nazie.

Reconstruire après l’explosion d’Halifax

L’église presbytérienne Grove et l’église méthodiste de la rue Kaye furent détruites dans l’explosion de décembre 1917 à Halifax; après la guerre, les paroissiens s’unirent afin de construire une même église desservant les deux congrégations.

Voir le PDF: Common Sorrow.pdf

Des prières pour les soldats, les marins et les aviateurs

Avec le soutien de l’archevêque de Québec, les Chevaliers de Colomb publièrent ce livre de prières quelques mois après le début de la Seconde guerre mondiale.

Voir le PDF: Livre de prieres.pdf

Exprimer sa reconnaissance pour la paix

En mai 1945, à travers le monde allié, des communautés telles que celle de Chesley en Ontario se réunirent afin d’exprimer leur gratitude pour la défaite de l’Allemagne nazie.

Le Jour J…Dix ans plus tard

Les vétérans de Gravenhurst en Ontario organisèrent un service religieux à l’occasion du dixième anniversaire de l’invasion de la Normandie.

« Ce soir appartient au Canada »

La 1re Division canadienne connut son baptême du feu à la deuxième bataille d’Ypres en avril 1915, et sa défense solide contre les attaques allemandes aux gaz lui value les éloges des alliés, notamment lors d’un service commémoratif à la cathédrale Saint-Paul, dans un sermon que prononça Arthur Winnington-Ingram, évêque de Londres.

Voir le PDF: Life for Ever.pdf

Le 8 mai 1945 à Edmonton

La capitale de l’Alberta célébra la victoire contre l’Allemagne nazie en organisant une cérémonie publique d’action de grâce en mai 1945.

Dans l'attente de la fin des hostilités

Dans l'attente de la fin des hostilités, le Conseil Épiscopal Canadien avait préparé un ordre de service qui pouvait être utilisé pour célébrer l'occasion quand elle arrivera.

"A vôtre chrétien service"

La religion était très importante au Canada pendant la Première guerre mondiale et la plupart des familles se seraient réjouies de recevoir comme celle-ci qui indiquait que le canonnier Percy D. Wilson de Toronto avait participé à un service religieux organisé par le YMCA et voulait "devenir un serviteur plus loyal du Christ".

Collecte de fonds pour l'école dominicale

Le Fonds pour l'Ecole dominicale de l'Eglise Méthodiste du Canada s'appuyait sur une journée annuelle de rassemblement pour se financer. Le programme de 1916 faisait référence à la difficulté de lever des fonds en raison de la pression exercée pour financer la guerre.

Voir le PDF: Banner of the King.pdf

Ceux tombés à Ypres

Ce service du souvenir fut tenu en l'honneur des hommes de la 1ère Brigade qui furent tués dans le premier engagement majeur des Canadiens pendant la Grande Guerre. Dans les années suivantes, le nombre de victimes rendra impossible de telles cérémonies après chaque bataille.

Voir le PDF: Ypres service.pdf

Jour du souvenir

Le "Jour du souvenir" de Manitou, Manitoba avait été initié par la branche locale de l'Association des Vétérans de la Grande Guerre, et fut repris par la Légion Canadienne.

A la mémoire de ces fils de l'Empire

Les vétérans de Morden, Manitoba organisaient un service annuel à "La mémoire de ces fils de l'Empire qui ont donné leur vie pour leur Roi et leur pays dans la Grande Guerre et d'autres campagnes".

Discours pour la Ligue des femmes catholiques de Montréal

Cette brochure contient un discours de Charles Murphy, ministre des Postes du Canada, tenu devant la Ligue des femmes catholiques de Montréal. Ce discours s'attarde notamment sur le besoin de paix et de concorde dans la Nation.

Pour les catholiques en uniforme

Publié par l’Aumônier des Forces Canadiennes, ce magazine bilingue avait un contenu à la fois religieux mais aussi séculier: messages de membres du clergé catholique, des nouvelles du travail des aumôniers sur les différents théâtres des opérations et dans ce numéro, un article sur le problème des maladies vénériennes.

La nation et la guerre

Bien qu'il fut imprimé en 1942, ce pamphlet évangélique s'appuie essentiellement sur la Première guerre mondiale dans sa discussion du rôle la nation britannique pendant la guerre.

Voir le PDF: Good Tidings.pdf

Pages