Le bénévolat

Le YMCA pendant la guerre

Des cartes postales comme celle-ci, réalisées par les YMCA, montraient des membres de l'ARC se rendant dans une tente du YMCA d'un terrain d'aviation en Angleterre. Elles étaient distribuées gratuitement aux canadiens outre-mer.

L'action de la Légion pendant la guerre

La Légion canadienne a financé et fourni le personnel de salles d'accueil dans les grandes gares canadiennes, où les hommes et femmes sous les drapeaux pouvaient se détendre en attendant leur train.

Merci pour les cigarettes ...

De nombreux groupes canadiens dont le Club Kiwanis de Vancouver ainsi que les employés et leurs proches du "British Columbia Overseas Fund", du "Tobacco and Hamper Fund" de Toronto, Ontario, envoyaient des cigarettes aux soldats et recevaient des cartes postales de remerciements en retour.

Artisanat pour le front

Ces cartes postales de soie étaient très populaires chez les soldats de la Première guerre mondiale et procurait une importante source de revenues pour les artisans français et belges.

Les filles de la Croix Rouge dans leur salon de thé

Ces femmes, toutes identifiées au dos de la photographie, servaient des encas aux soldats dans un salon de thé tenu par la Croix Rouge canadienne à Hamilton, Ontario.

Un acheteur d'obligations pour la Victoire vit ici!

Ces cartes avaient pour fonction d'être placé aux fenêtres des maisons ou des entreprises, comme preuve du soutien fait à l'effort de guerre par l'achat d'obligations pour la Victoire.

Extinction des feux au foyer

Les communautés se reposaient souvent sur des techniques de couvre feu pour protéger les zones résidentielles des bombardements. Cette brochure indiquait aux civils les moyens de préparer sa maison, à l'intérieur comme à l'extérieur.

Réagir face aux bombes incendiaires

Les bombes incendiaires étaient conçues pour provoquer des feux. Ce manuel met en avant les mesure pour éviter et contenir ce type de feu et pour minimiser le nombre de victimes et les dégâts.

Voir le PDF: Indendiary Bombs.pdf

L'investissement le plus sûr au monde

Le bureau du "Better Businness" encourageait ses clients à consulter des professionnels avant de dépenser leurs économies de guerres et leurs obligations d'état. Ce manuel "Bien se renseigner avant d'investir" visait en particulier à les protéger des escroqueries.

Guerre totale, effort total : un appel à l'épargne de guerre

Cette brochure présente un appel du Premier ministre William Lyon Mackenzie King pour l'augmentation de la collecte d'argent au nom du peuple canadien. Anticipant une augmentation de l'effort de guerre pour les mois suivants, King expliquait l'importance de la "guerre totale" et le rôle critique joué par le peuple sur le front de l'arrière

Procédures de couvre-feu pour les commerces

Dans le cadre d'une série plus large, cette brochure détaillait les étapes nécessaires à la protection des petites entreprises contre un potentiel raid aérien. Les différentes manières de protéger les fenêtres étaient d'une importance particulière, soit avec rideaux improvisés soit de peinture spéciale.

De l'aide pour les veuves de guerre

Ces cartes de noël étaient vendues afin de récolter des fonds pour le "Wings for Britain Benevolent fund", qui aidaient les les veuves et les familles des soldats de l'armée de l'air morts au combat.

Répétition pour le couvre-feu

Les alertes aux raids aériens et les exercices d'extinction des feux étaient des évènements courants au Canada durant la Seconde guerre mondiale - comme le montrent ces indications affichées dans un hôtel de Colombie Britannique.

Pages