Le commerce et l'industrie

La guerre comme argument de vente

Afin de capitaliser sur l'humeur général du public, Dodds-Simpson Press a fait parvenir ses publications aux familles canadiennes dont l'un des membres était sous les drapeaux - leurs adresses ayant été communiquées par le gouvernement fédéral.

Voir le PDF: War Pictorial.pdf

Achetez canadien

Cette affiche, probablement à l'intention des vitrines, rappelait aux consommateurs qu'acheter des produits canadiens soutenait les travailleurs locaux et contribuait au maintien de la devise.

Silence de ta part - convoi à bon port

Dans cette petite affiche, un marin canadien invite chacun à garder le silence afin d'éviter de révéler des informations sensibles qui pourraient aboutir à la perte d'un navire.

Dans les champs de Flandres

Le poème de John MCCrae "In Flanders Fields" fut placé dans de nombreuses publicités pendant et après la Première guerre, mais peut-être était-il d'un goux doûteux que de l'utiliser pour un fabricant de vêtements chirurgicaux.

Conduire pendant le couvre feu

Afin d'obtenir un couvre feu efficace le gouvernement de Colombie Britannique a diffusé ce tract pour enseigner aux conducteurs la façon de modifier leur voiture, motocyclette, et bicyclette afin d'en masquer les feux.

Voir le PDF: Traffic.pdf

Garder les prix à l'oeil

Afin de combattre l'inflation durant la Seconde guerre mondiale, le gouvernement fédéral a imposé un contrôle des salaires et des prix. Ces livrets furent distribués largement auprès des femmes afin qu'elles puissent garder trace des prix pendant leur magasinage; les magasins qui vendaient plus cher que le prix fixé devaient être signalés à l'un des trente Comité régionaux de femmes pour enquête.

Magasinez pour des chapeaux

Une des conséquences involontaires de la guerre fut l'explosion de la demande d'uniformes militaires, de chapeaux, de médailles et autres panoplies. Une demande que les fabricants de firent un plaisir de satisfaire.

Voir le PDF: Military Number.pdf

La guerre en 1942 - vue par l'anti gel Maple Leaf

Ce dépliant distribué par la compagnie montréalaise combine une publicité pour un anti gel, des conseils aux consommateurs, des indications pour contribuer à l'effort de guerre et une carte des fronts militaires.

Tout est cher... Pourquoi?

En 1917, les Canadiens faisaient face à une hausse sévère du coût de la vie. Nombre d'entre eux demandaient au gouvernement Borden de mettre en place un système de prix fixe pendant la guerre pour diminuer le fléau de l'inflation. Alors que des systèmes de contrôle du ravitaillement avaient été adoptés en milieu d'année 1917, les prix fixes ne furent jamais adoptés. Cette brochure s'intéresse à ce problème et se demande pourquoi les Canadiens devraient être victimes de l'inflation.

Voir le PDF: Tout est Cher

Frederick Griffin : "Combattre l'inflation"

Ce second pamphlet d'une série s'intéresse en particulier à la question des prix dans un exposé sur les politiques de contrôles et leur efficacité à juguler l'inflation.

Voir le PDF: Fighting Inflation

La rumeur : étouffez la!

Cette publicité, qui fut produit en de nombreux formats durant la Seconde guerre mondiale, encourageait les Canadiens à s'opposer durement à la diffusion des rumeurs.

Les murs ont des oreilles

Cette pancarte encourage les Canadiens à être particulièrement vigilant à ce qu'ils disent dans les hôtels, car il est toujours possible qu'un agent ennemi soit à l'écoute.

Contrôler le coût de la vie

Ce discours du Premier ministre William Lyon Mackenzie King s'intéresse au renchérissement du coût de la vie pendant la guerre, en indique les causes potentielles et propose un plan de stabilisation.

Voir le PDF: Cost of Living

Un guide de Rome pour les soldats

Préparé par la communauté canadienne de Rome, ce guide avait pour objectif d'aider les hommes et femmes sous l'uniforme canadien en permission à visiter les sites touristiques les plus importants de la ville.

Voir le PDF: Rome in a Day.pdf

Permis pour acheter de l'alcool

Les ventes d'alcool étaient sujettes aux contrôles bien avant la Seconde guerre mondiale - la nécessité pour les hommes et les femmes sous les drapeaux de porter un permis n'a fait qu'ajouter une couche de complexité.

Acheter de l'alcool au Saskatchewan

En 1944, William Hart était stationné avec l'Aviation Royale Canadienne à Winnipeg; lorsqu'il se rendit au Saskatchewan pour un vol, il dût se procurer un permis provincial pour un simple achat d'alcool.

Voir le PDF: SK Liquor Board.pdf

Toilettes de guerre

Les besoins des militaires avaient précédence pendant la Seconde guerre mondiale, et ce fabricant d'évier, de toilette et matériel de salle de bains informait ces clients que leurs commandes ne seraient peut-être pas honorées en raison des demandes de guerre.

Acheter de l'alcool au Québec

Les lois du Québec permettait aux adultes de plus de 20 ans d'acheter jusqu'à 40 onces toutes les deux semaines; les coupons devenaient invalides une fois la date passée.

Voir le PDF: QC permit.pdf

L'argent et la guerre

J.L Ilsley, Ministre des finances du Canada était responsable du budget de la nation pendant la Seconde guerre mondiale. Ces extraits de discours met en avant la politique de prélèvements à la source pour financer la guerre et présente son impact sur la dette , les impôts et l'économie.

Voir le PDF: Money and War.pdf

Le contrôle des prix au Canada

Cette brochure met l'accent sur l'attention portée aux contrôles des prix en les présentant les politiques publiques qui y contribuaient et leurs efficacités à combattre l'inflation.

Voir le PDF: Price Controls.pdf

Pages