Retour à la vie civile

Le retour d'un soldat

Cette chanson sentimentale était une des nombreuses consacrées au retour d'un soldat canadien dans son foyer.

Le Canada et la paix

Ce discours sur les traités de paix a été prononcé par le Premier ministre Robert Borden à la Chambre des Communes en septembre de 1919

Voir le PDF: Canada and the Peace

Un soldat s'installe dans le Comté de Simcoe

En juillet 1916, Charles Coster s'était enrôlé dans le 238ème bataillon de New Liskeard, Ontario. Après la guerre, il a postulé auprès du Bureau d'établissement des soldats et a acquis une terre près de Waterford, Ontario - les documents suggèrent que la transaction n'était pas sans difficulté.

Voir le PDF: SSB Coster.pdf

Propagande de guerre

Ecrivant durant l'entre deux guerres, l'auteur reflète la déception de la société canadienne face à la propagande alliée de la Première guerre mondiale.

Voir le PDF: WarTimePropaganda.pdf

Quand le combattant se transforme en travailleur

Devant le défi du retour de milliers de combattants dans la vie civile, le gouvernement a publié ce pamphlet pour informer les Canadiens des mesures mises en place et pour la stratégie nationale de démobilisation.

Voir le PDF: "D" Day

Classification des troubles mentaux

Etant donné que les traumatismes étaient souvent associés à l'expérience de la guerre, ce document nous donne un apercu des désordes mentaux pendant et après la guerre.

Voir le PDF: Désordres Mentaux

La famille se réunit

Cette classique chanson de retour est particulièrement remarquable pour sa couverture - la terrible tension de la guerre est clairement visible sur les visages de ce soldat et de sa femme.

Voir le PDF: You Are Welcome.pdf

Bienvenue aux épouses de guerre

Une femme britannique ayant épousé un soldat canadien pendant la Première guerre mondiale devait affronter les difficultés de l'expatriation. Cette brochure avait l'objectif de fournir des réponses aux questions les plus basiques.

Voir le PDF: Wives of Soldiers.pdf

Héros en kaki

Thompson, l'un des compositeurs et éditeurs de musique canadiens les plus prolifiques, a écrit cette chanson dans l'optique des parades de bienvenue pour le retour des soldats.

Voir le PDF: Heroes of the Flag.pdf

Voyage à prix réduit pour les vétérans

Grâce au Bureau d'établissement du soldat, les vétérans pouvaient recevoir des billets de train à prix réduit dans le cadre de leur voyage vers leur futur ferme.

Le retour des soldats

Harry Rose était serveur à Toronto lorsqu'il s'enrôlât en 1914. Après avoir servi dans le 3ème Bataillon, il connût un succès mineur en tant que parolier avec des chansons comme celle-ci sur le retour des soldats canadiens.

Voir le PDF: Victorious.pdf

Les Empires sont-ils maudits?

Cette brochure s'intéresse aux liens entre le Canada et l'Empire Britannique.

Voir le PDF: Are Empires Doomed.pdf

Des chevaux pour un soldat fermier

Ce programme avait pour objectif de faire des vétérans de la Première guerre mondiale des fermiers en leur permettant d'acquérir du bétail à prix réduit. Ivor Eastwood a servi dans le 46ème Bataillon en France après s'être enrôlé à Weyburn, Saskatchewan en 1915.

Des nouvelles du retour

Cette lettre d'information ronéotypée a été produite à bord d'un navire de transport, le "Pasteur" peut-être, qui ramenait à la maison des soldats canadiens à la fin de la Seconde guerre mondiale. Elle a été, à l'évidence, imprimée le jour de l'arrivée du bateau à Halifax, et son état médiocre suggère qu'elle est passée de main en main.

Voir le PDF: Homeward bound.pdf

Célébrer la paix et la victoire

A la fin de la Première guerre mondiale, les habitants de London, Ontario, se réunirent pour célébrer la "paix dans la victoire".

Voir le PDF: London Victory.pdf

Bienvenue à Fort William

Cette carte, reproduisant un verset de Pauline Johnson, était donnée aux soldats de retour à Fort William, Ontario, à la fin de la Première guerre mondiale.

Un officier navigue vers ses foyers

Ces cartes étaient d'importants documents pour le retour à la maison du Lieutenant J.R Sams en 1945.

Bienvenue à Halifax

La Croix Rouge canadienne, Les Chevaliers de Columbus, la YMCA et le Comité des citoyens de d'Halifax distribuèrent ces cartes aux soldats de retour à Halifax, Nouvelle Ecosse, à la fin de la Première guerre mondiale.

Bienvenue à Regina

La Ligue pour l'accueil des soldats démobilisés distribuaient ces cartes aux soldats revenant à Regina, Saskatchewan, à la fin de la Première guerre mondiale.

Fin d'un traitement médical

Ce document indique que Edward Robertson, un soldat de Vancouver qui s'était enrôlé en mai 1916 de le 158ème bataillon, avait terminé son traitement médical fourni par le Département du rétablissement civil des soldats.

Pages