Se souvenir

Le soldat inconnu

Ce discours, lu sur les ondes de Radio Canada à l'occasion du jour du Souvenir de 1935, comparait le soldat inconnu à Jésus Christ.

Voir le PDF: PDF icon Resurrection.pdf

Une autre guerre, un autre jour du souvenir

John Bridgman a servi dans le 5ème Bataillon de la Force Expéditionnaire Canadienne durant la Première guerre mondiale et fut blessé et rapatrié au Saskatchewan en 1917. Presque trente ans plus tard, il prit la parole au cours d'une cérémonie du souvenir à London, Ontario et fit part de ses expériences de guerre à des lycéens.

Voir le PDF: PDF icon Bridgman speech.pdf

Souvenir d'un conscrit

Malgré l'inscription qui suggère qu'il s'était enrôlé volontairement, Percy Norris de Sprague, Manitoba, est devenu conscrit en mai 1918. Le fait qu'il ait commandé plus tard ce diplôme souvenir suggère qu'il n'avait pas été conscrit malgré lui.

Au Service de Son Pays

Ce diplôme était disponible en Francais et en Anglais, et pouvait être personnalisé (en suivant les instructions au dos) en ajoutant des détails sur les services effectués.

La légion célèbre

Des membres de la Légion Canadienne du Manitoba se retrouvèrent en 1938 afin de célébrer l'anniversaire de mariage de l'un des leurs. Parmi les orateurs se trouvaient Eli Spencer de Morden.

Voir le PDF: PDF icon Cairns dinner.pdf

Rassemblement de vétérans à Vancouver

Cette réunion était des plus variées : elle comprenait une fanfare de la Police montée et des activités pour les amputés. Le grand prix, un voyage vers les champs de bataille, était sans doute une dépense considérable pour les organisateurs et on peut se demander s'il avait été effectivement décerné.

Voir le PDF: PDF icon As You Were 1923.pdf

Jour du souvenir au Manitoba

Ce service comprenait tous les éléments typiques des années trente : le poème de John McCrae "In Flander's Fields, l'hymne "O God, Our Help in Ages Past", un discours d'un vétéran de la région et les hymnes canadiens et britanniques.

Des ex soldats canadiens au Royaume Uni

Des vétérans de la Première guerre mondiale, dont Hamilton Gault, le fondateur de l'Infanterie Légère Canadienne Princess Patricia, se sont retrouvés à Londres pour se rappeler le passé. Ce dessin suggère que c'était un moment convivial.

Voir le PDF: PDF icon LACE 1940.pdf

Souvenirs de guerre à Annapolis Royal

Après la Première guerre mondiale, le Fort Anne à Annapolis Royal, Nouvelle Ecosse, rassemblait une collection importante d’artéfacts de guerre dont un canon de campagne allemand de 105mm capturé par des unités Canadiennes.

Pour tous les vétérans

"Les vétérans des Armées et de la Marine de sa Majesté" furent crées en 1887, et cherchèrent à rassembler les centaines de milliers de vétérans de la Première guerre au Canada. Leur but principal était "la protection, l'amélioration du confort et du sort de tout homme ayant pris les armes pour défendre son pays".

Réunion de "The Old Iron Second"

Le 2ème Bataillon était composé principalement d'habitants de l'est de l'Ontario et combattit dans presque toutes les batailles majeures de la Première guerre mondiale. A la fin de la guerre, sur les 5200 officiers et hommes de troupes qui y avaient servi, 1353 étaient morts au combat où des suites de leur blessure.

Voir le PDF: PDF icon 2nd Bn Reunion.pdf

Une réunion de cavaliers

Parmi les participants de cette réunion de Cavalerie de 1947 était Eric Flowerdew, dont le frère Gordon avait gagné la Victoria Cross pour avoir mené la charge de l'escadron de cavalerie de Lord Strahcona dans le bois de Moreuil en mars 1918.

Voir le PDF: PDF icon CCBVA Reunion.pdf

Un autel en souvenir de la guerre

Au cours des cérémonies marquant le Jubilé de diamant de la Confédération en 1927, le futur roi Edward VIII inaugura l'autel de la Chambre du souvenir, un monument national à la guerre dans le nouveau Parlement. Cet autel devint plus tard le lieu où est placé le Livre du souvenir, listant tous les morts de guerre canadiens.

Voir le PDF: PDF icon Peace Tower altar.pdf

Souvenir à Pilot Mound

Les vétérans de Pilot Mound, Manitoba, organisaient ce service annuel pour honorer les morts de la Première guerre.

Voir le PDF: PDF icon Pilot Mound 1938.pdf

Un journal de Montréal revient sur la Première guerre

Pour marquer son cinquentenaire, le "Star" de Montréal a produit ce livret relatant l'histoire du journal, mais qui consacrait aussi une large part à la Première guerre- les drapeaux des nations alliées, décorations et récompenses, dates importantes et photographies des principaux généraux alliés.

Voir le PDF: PDF icon Fifty Years.pdf

Une municipalité : 44 morts

La cérémonie d'inauguration du mémorial de guerre de cette ville rurale du Manitoba comprenait la lectures des Ecritures, un chant d'écoliers, un discours du Premier ministre provincial et une lecture du poème de John McCrae's "In Flanders Field".

Voir le PDF: PDF icon Morden WM.pdf

Journée de la décoration à Winnipeg

La capitale du Manitoba a tenu sa première parade du Jour de la décoration en 1886. Cette trente huitième parade comprenait, comme souvent, des unités de la milice, des notables, des associations de vétérans ainsi que des cadets.

L'Association des vétérans de la <<Grande Guerre>>

Fondée en 1917, l'Association des vétérans de la <<Grande Guerre>> était la plus importante et la plus puissante des organisations. Sa fusion avec d'autres groupes, en 1925, donna naissance à la Légion canadienne.

Collecter des fonds pour un monument

Après la Seconde guerre mondiale, l'école de Shawnigan Lake en Colombie Britannique a lancé une campagne pour collecter des fonds pour financer des bourses et des travaux afin d'honorer d'anciens élèves qui étaient morts sous l'uniforme.

De monument à terrain de jeu

Des pièces d'artillerie allemandes furent envoyées au Canada comme trophées de guerre après la Première guerre mondiale. Conçues pour être monuments, elles devinrent souvent des terrains de jeu pour les enfants.

Pages