Se détendre

Un poète de guerre méconnu

Le Néo-écossais John Bradford servit en tant qu’officier pendant la Première guerre mondiale, et sa poésie fut inspirée de sujets insolites, tels des réfugiés arméniens ou l’histoire d’un cheval tué sur le front.

Voir le PDF: PDF icon Blind Soldier.pdf

Un soldat-poète rapatrié

Âgé de presque cinquante ans lorsqu’il s’enrôla dans le 193e bataillon, Stanley Fullerton, d’Amherst en Nouvelle-Écosse, connut des troubles de santé et ne put se rendre qu’en Angleterre.

Voir le PDF: PDF icon Poems - Fullerton.pdf

Le pendant américain du poème «In Flanders Fields»

Le célèbre poème de John McCrae inspira plusieurs textes semblables, comme celui de R.W. Lillard, réimprimé dans une brochure distribuée lors d’une exposition de trophées de guerre à Philadelphie, en Pennsylvanie.

Voir le PDF: PDF icon America's Answer.pdf

A nos héros, les hommes en kaki

Ce concert, typique des célébrations patriotiques en temps de guerre, introduit des pièces musicales d’artistes locaux et l’un des groupes de musique militaire de la ville, et comprit une conférence intitulée «Sur la terre comme sur la mer, avec nos vétérans».

Un cadeau de la maison

Ce soldat canadien a passé Noël 1943 en Afrique du nord, mais il a néanmoins reçu ces cigarettes canadiennes envoyées par la Compagnie fromagère d'Ingersoll.

En souvenir de la Marine marchande

Les marins de la Marine marchande ont souvent été oubliés en temps de guerre, mais cette carte postale attirait l'attention sur le rôle vital qu'ils avaient dans l'effort de guerre.

Saluts de Folkestone

Des souvenirs comme celui-ci donnaient une vision enjolivée de la vie dans les camps du Corps Expéditionnaire Canadien, avec des photos d'une cérémonie religieuse, d'un orchestre militaire, d'une visite royale, et d' "un repas festif pour les célibataires".

Voir le PDF: PDF icon Upton Folkestone.pdf

"La force d'un orchestre militaire"

Les orchestres locaux bénéficiaient d'une aura importante pendant la Première guerre mondiale, en partie grâce à leur soutien aux orchestres militaires qui fournissaient des prestations de divertissement pendant les années de guerre. Ce magazine comprenait aussi des notes de musiciens sous l'uniforme, les détails des derniers airs patriotiques, et des réflexions sur la valeur de la musique dans les sociétés démocratiques.

Voir le PDF: PDF icon Cdn Bandsman.pdf

Ode à la Grilse

Construit comme un yacht civil, le HMCS Grilse a été acheté par la Marine Royale Canadienne et transformé en lance-torpilles pendant la Première guerre. Il était de loin le navire le plus rapide de la flotte.

Le Service militaire obligatoire et le Club May Court

Le Club May Court d' Ottawa est la plus ancienne association de bénévoles féminins au Canada, elle existe depuis 1898. au cours de la Seconde guerre mondiale, une des réunions du club fut consacré à une discussion sur l'utilisation des ressources humaines au travers du Service militaire obligatoire.

Boxe en temps de guerre

Les 3 canadiens en compétition, des hommes de l'Artillerie Royale Canadienne, n'eurent pas grand succès dans cette réunion d'Aldershot en 1940 mais ce fut sans doute une distraction bienvenue des rigueurs de l'entraînement.

Voir le PDF: PDF icon Boxing Aldershot.pdf

Sport sur le front de l'ouest

La journée sportive du Corps expéditionnaire canadien eut lieu en juillet 1918 en France et fut l'une des évènements festifs les plus importants de la Première guerre, attirant des dignitaires et des journalistes de tout le front occidental. Elle combinait les évènements habituels tel que le Base Ball ou l'Athlétisme et des "nouveautés" comme la bataille d'édredons ou encore une compétition de clown.

"Rendez heureux nos héros"

Les soldats outre-mer chérissaient le courrier venu depuis l'arrière, ce sur quoi cette compagnie de Toronto fondait des espoirs pour la vente de ses produits.

Des atrocités allemandes en Belgique et en France

La Première guerre mondiale n'avait débuté que depuis 6 mois quand un médecin français fit la tournée du Canada pour décrire les crimes commis contre les civils par les soldats allemands avançant en France et en Belgique.

Un anniverssaire au cachot

Ce dessin datant de la Seconde guerre mondiale faisait rire sur un sujet sérieux - un soldat soumis aux rigueurs de la discipline militaire.

Armée, Marine et Aviation

Cette carte postale, publiée au début de la Seconde guerre mondiale, comprenait un topo sur les trois formes de services et décrivait le drapeau de combat du Canada, représenté en arrière-plan.

Le sport et la guerre

Le Cinquème Hospitalier Canadien, originaire de Victoria en Colombie-Britannique en juin 1915, a passé plus d'un an en Grèce, fournissant le soutien médical pour la campagne de Salonique. En mai 1916, les officiers organisèrent pour les médecins et infirmières une journée sportive afin de procurer une journée de répit dans leurs obligations.

Chansons de soldat

Cette feuille, probablement distribuée aux soldats dans les tentes du YMCA en Grande-Bretagne et en France, contenait un mélange de titres favoris, de chansons parodiques et de tubes en temps de guerre.

"Notre Canada le meilleur de tous"

Dédiée à l'Ordre Impérial des Filles de l'Empire, cette chanson incluait une combinaison populaire : les premières lettres de chaque ligne se combinaient pour former les mots "Briton" et "Canada".

Voir le PDF: PDF icon Hats Off.pdf

"Ils viennent de lointain dominions"

L'unité impériale était le thème de cette chanson patriotique, éditée au début de la Première guerre. Elle empruntait un vers de la bien plus chameuse "Rule Britannia."

Pages