Se détendre

Un voyage sur les rails

Ce simple poème esquisse les pensées d’un soldat de la Première guerre mondiale alors qu’il prenait le train pour quitter la Grande-Bretagne.

Que Dieu protège nos hommes

Suite à une reformulation minutieuse, l’hymne nationale britannique «God Save the King» fut transformée en un hommage aux soldats en guerre.

Proclamez la paix

Le retour de la paix en 1918 fut un événement mémorable – si mémorable, que des cartes commémoratives spéciales furent imprimées et vendues pour souligner l’occasion.

Le sport au front

Suite à un après-midi de compétitions, variant de la course à pied à la lutte à dos de cheval, les hommes de la 1st Canadian Field Ambulance furent récompensés d’un concert donné par la troupe de comédiens de l’Infanterie légère canadienne de la Princesse Patricia.

Allez, le Canada!

L’imagerie de cette carte postale paraît mieux convenir à la Première qu’à la Deuxième guerre mondiale, mais elle démontre la force du sentiment impérial durant les années 1940.

Le sport et la danse à Vimy

Les loisirs et les divertissements représentaient un aspect essentiel du bon fonctionnement d’une base militaire. Conséquemment, le Corps royal canadien des transmissions, stationné à la caserne Vimy à Kingston en Ontario, organisa une journée d’activités sportives et une danse à chaque année.

Pour l’Aviation royale canadienne

Le thème central d’une chanson composée en 1940, surnommée «la chanson de l’aviation canadienne», est la romance de l’envolée.

Voir le PDF: PDF icon Climbin' High.pdf

Le recyclage, façon Première guerre mondiale

Alors que les Canadiens se retiraient de la Grande-Bretagne après la Première guerre mondiale, on ressentit le besoin d’épuiser certaines ressources – cette carte d’invitation à une danse du troisième bataillon de réserve canadien, prévue en mars 1919, fut imprimée au dos d’un permis de congé octroyé au soldat torontois Charles Kinsey, en janvier 1918.

Des chansons patriotiques

Présentant un assortiment typique de partitions et de brochures de recrutement, ce dépliant contient des hymnes traditionnels et des chansons plus récentes.

Voir le PDF: PDF icon Patriotic Songs.pdf

Un recueil de chansons pour les soldats canadiens

Cette collection de chansons militaires provenant du Y.M.C.A. fournit les paroles d’hymnes nationaux, de chansons d’origines écossaise comme hawaïenne, ainsi que de chansons d’inspiration religieuse.

Des témoignages imagés humoristiques de la guerre

Cette collection de bandes-dessinées réalisées par Harry Hall, un soldat de la Première guerre mondiale, brosse un portrait comique de la guerre et ridiculise les dirigeants ennemis.

Le livre des proverbes antigermaniques

«Contenant plusieurs proverbes appelant à la destruction de l’arrogance de l’Allemagne, de sa tyrannie, vilenie, de sa scélératesse et de son militarisme odieux».

Les chansons militaires

Cette collection de chansons composées pour les soldats fournit les paroles et leur accompagnement musical.

Une carte postale du Camp Debert, à Truro, en Nouvelle-Écosse

La carte postale représentait le médium habituel de correspondance entre les soldats et leurs proches, et cela, bien avant l’ère des courriels. Cette collection rare montre les membres de l’infanterie canadienne s’entraînant et relaxant au Camp Debert en Nouvelle-Écosse, vers 1942.

«Allons-y! Vainquons Hitler!»

Les Torontois pouvaient offrir leur soutien à la Croix-Rouge en assistant à ce récital, et étaient par la même occasion incités à encourager les entreprises locales qui supportaient la cause.

La fête du Dominion en Ontario

Cette carte postale commémorative propose des paroles d’inspiration canadienne en remplacement du refrain britannique, en l’honneur du jour de la Confédération.

Le divertissement en temps de guerre

Quatre troupes, les Originals, les London Life Troupers, le Tweedsmuir Revue et le London Little Theatre mirent en scène des performances pour divertir les hommes et les femmes en uniforme et amasser des fonds pour le Citizens Auxiliary War Services Committee.

Comment écouter un orchestre militaire

Le professeur universitaire John Daniel Logan produisit une appréciation critique de la fanfare du 85e bataillon, certainement le seul orchestre de la Première guerre mondiale à inspirer une étude savante.

Voir le PDF: PDF icon 85th Bn band.pdf

«Une marine combative qui tient tête à l’ennemi»

Au terme de la Seconde guerre mondiale, ce poète amateur, originaire de la Nouvelle-Écosse, publia un hommage en vers à la Marine royale canadienne, ainsi qu’à son dirigeant politique, Angus L. Macdonald.

Voir le PDF: PDF icon Calling Canada.pdf

Le soldat-poète irlandais

Al Pat, ou «le soldat-poète irlandais», avait servi dans l’infanterie pendant la Première guerre mondiale, et avait décrit son expérience dans une collection intitulée «Rhymes of an Old War Horse». Devenu sergent au sein de l’Aviation royale canadienne pendant la Seconde guerre mondiale, il publia ce volume de mirlitons détaillant la vie sur les divers aérodromes canadiens.

Voir le PDF: PDF icon Bang.pdf

Pages