Recruter

Un homme en habit de combat

Ce discours du Lt. Col. James Mess encourage le recrutement de jeunes hommes dans l’armée canadienne.

Le Corps de santé royal canadien recrute !

Cette carte de recrutement est typique, en ce qu’elle promet d’amener les volontaires au front rapidement, mais elle se distingue également en vantant l'utilité d'une telle formation pour le développement professionnel après la guerre.

Les officiers «Canloan»

Les lourdes pertes au sein des rangs des officiers de l’infanterie britannique entraînèrent la création d’un programme de prêt d’officiers canadiens formés, dont on disposait en grand nombre, aux unités britanniques sur le terrain.

Inapte au service

Pendant la Première guerre mondiale, les jeunes hommes subissaient souvent des pressions pour s'engager - et étaient reconnaissants d'avoir un certificat comme celui-ci, qui prouvait que Thomas Robson avait voulu servir mais avait été exempté par l'armée.

Ne restez pas neutre!

Les Canadiens voulaient-ils vraiment s'engager dans la guerre pour aider la Belgique? La Ligue du recrutement d'Hamilton le pensait puisqu'elle utilisait la Belgique comme sujet de l'une de ses cartes de recrutement.

Recrutement à Toronto

Dès la première année de la guerre, des groupes de recrutement des citoyens se sont mis en action pour s'assurer qu'un nombre suffisants de volontaires pour renforcer les unités canadiennes au front.

Laurier et l'enrôlement volontaire

Au cours de la dure campagne de 1917, le gouvernement d'Union a rendu public cette correspondance entre le leader libéral sir Wilfrid Laurier et le club canadien d'Hamilton, Ontario afin de jeter le trouble sur l'engagement de Laurier dans l'effort de guerre.

Voir le PDF: PDF icon Two Letters.pdf

Volontaire maintenant ou ce sera la conscription

Dans cet appel aux volontaires, le chanteur populaire Will J. White adresse un avertissement aux jeunes canadiens : "C'est le service volontaire qui laisse la conscription à la porte".

Voir le PDF: PDF icon Follow us along.pdf

Allez vous faire votre part du boulot?

Cette chanson est dédiée au Ministre de la Défense et des Milices Sam Hughes, et suggère que chaque Canadien devrait se demander : "peux-tu prendre une plus grosse part de boulot?"

Voir le PDF: PDF icon Do your bit.pdf

"Laisse la scie pour l'épée"

Dans cette chanson qui s'inspire du soldat-citoyen idéal, on demande aux hommes "de se rapprocher du registre et de signer, d'entendre l'appel du clairon".

Voir le PDF: PDF icon Canada fall in.pdf

Sauver la situation à Ypres

Mi compte rendu historique, mi tract de recrutement, cet étui décrit en termes élogieux la défense d'Ypres par les Canadiens, afin d'encourager d'autres jeunes hommes à suivre les traces de ceux qui ont déjà rejoint la Force Expéditionnaire Canadienne.

La liberté ou l'esclavage?

Afin d'encourager l'enrôlement, cette collection de dessin de la seconde guerre mondiale demandait au fermier, au travailleur, au syndicaliste, au catholique, s'ils préféraient la liberté ou l'esclavage.

Voir le PDF: PDF icon Que preferes-tu.pdf

Les Volontaires Canadien Français

Incluant un discours donné par le Major Olivar Asselin à un dîner du Comité France-Amérique en juin 1915, cette brochure rendait comptait du travail d'Asselin dans le recrutement de Canadiens-Francais pour l'effort de guerre.

Pourquoi je m'enrôle

Comprenant un discours en faveur de l'enrôlement, cette brochure comprenaient aussi trois lettres sur la question écrites par le Premier ministre Robert Borden, Sir Wilfrid Laurier et Sir Samuel Hughes.

Voir le PDF: PDF icon Pourquoi Je M'Enrôle

Brochure de recrutement - L'Appel aux armes et la Réponse canadienne-française

Cette brochure analyse la réponse canadienne française au problème de la conscription, en particulier à la lumière de la loi sur le Service militaire de 1917. L'auteur s'intéresse en particulier aux différences entre les réponses des canadiens francophones ou anglophones.

Voir le PDF: PDF icon Call to Arms
Appel de son pays

A l'appel de son pays

Une image patriotique classique de la Première guerre mondiale, par l'artiste britannique Cyril Cuneo.

Votre carrière militaire

Votre pays a besoin de vous!

Au moment où les volontaires devenaient de plus en plus difficile à trouver, les recruteurs de London, Ontario, essayèrent de mettre une lumière positive que l'enrôlement.

Rejoignez les ingénieurs canadiens!

Cette carte postale qui reprend un discours du premier ministre David Lloyd George et une illustration fameuse du magazine "Punch" commémorant la deuxième bataille d'Ypres, pouvait être utilisé pour encourager l'enrôlement dans n'importe quelle unité. contre toute attente, Hopkins rejoignit plus tard le 86ème Bataillon plutôt que le Premier corps de Troupe de Campagne des Ingénieurs.

Rejoignez le 150ème bataillon

"On ne s’embète pas ici! Venez donc avec nous dans le 150ème Bataillon" - une carte postale pour le recrutement dessinée par l'artiste Louis Keene et expédiée depuis Amherst, Nouvelle Ecosse, où l'unité montréalaise s’entraînait.

L'adieu à un conscrit de Montréal

Ce message a été adressé en juin 1918 à Paul St Louis, conscrit du CEF: "Des saluts de tout tes amis, tous les joueurs de base-ball et tous les autres."