Démobilisation

Une transition tout en douceur

Ces instructions, destinées au personnel militaire des régions d’Hamilton et de Niagara, traitent de questions pratiques telles que le salaire, les vêtements, et les moyens de transport. Elles mettent aussi en garde les soldats rapatriés : «ne ramenez pas d’infections sexuellement transmises au pays».

Rebienvenue à Port Arthur

La ville de Port Arthur, en Ontario, distribua des certificats aux soldats rapatriés en 1919, afin de les remercier de leur lutte pour la protection de la «Vérité, la liberté, l'espoir et la terre natale».

Rebienvenue au Manitoba

Les bons semblables à cette carte étaient communs après la Première guerre mondiale, mais moins après la Seconde. Cette carte est rare en ce qu’elle fait mention des prisonniers de guerre libérés et ceux étant tombés malades.

Qu’on est bien chez soi !

Une image idyllique du foyer, une sorte de memento qui réconforta les Canadiens en uniforme pendant les longues années de guerre.

De retour à Fort William

Cette photo du corps de cornemuses féminin était remise aux vétérans de Fort William en Ontario, lorsqu’ils rentraient au pays pendant la Deuxième guerre mondiale.

Chatham accueille ses vétérans

Des banquets en l'honneur des hommes et femmes sous l'uniforme étaient courants au Canada en 1946, comme ils l'avaient été en 1919.

Voir le PDF: Chatham banquet.pdf

Victoria accueille ses vétérans

En vue de la démobilisation des Canadiens sous l'uniforme après la Seconde guerre mondiale, la ville de Victoria mit en place le Conseil pour le Réintégration des Citoyens afin de les aider avec les problèmes pratiques du retour à la vie civile.

Sain et sauf

Cette adaptation de la chanson populaire "Home, Sweet Home" a été probablement interprétée pour les soldats retournant au Canada en 1918 et en passant par Québec en 1919.

Retour à Winnipeg

Alors que les Canadiens retournaient vers leur foyer après la Seconde guerre mondiale, de nombreuses communautés ont fait un effort considérable pour organiser des cérémonies de retour où étaient distribuées des cartes de remerciements comme celles ci.

Revenez vous dans un corps sain?

Ce tract de la YMCA donnait une lecon douloureuse aux soldats canadiens sur les dangers de la prostitution et des maladies sexuellement transmissibles et avertissait les soldats pour pourraient revenir au Canada "avec les marques d'une maladie vénérienne".

Voir le PDF: Coming Back.pdf

Vendu par un vétéran sans emploi

Une combinaison de chômage élevé après la Première guerre mondiale et de programme insuffisants pour les vétérans a forcé de nombreux ex soldats à trouver d'autres moyens pour subvenir à leurs besoins - comme la vente de cartes patriotiques comme celle ci.

Bienvenue dans l'Ouest

Le régiment Westminster de Colombie Britannique a combattu en Italie et dans le nord ouest de l'Europe durant la Seconde guerre mondiale. Il revint en janvier 1946, ayant perdu 134 hommes au combat.

Voir le PDF: Westminster Regt.pdf

Le retour d'un soldat

Cette chanson sentimentale était une des nombreuses consacrées au retour d'un soldat canadien dans son foyer.

La famille se réunit

Cette classique chanson de retour est particulièrement remarquable pour sa couverture - la terrible tension de la guerre est clairement visible sur les visages de ce soldat et de sa femme.

Voir le PDF: You Are Welcome.pdf

Bienvenue aux épouses de guerre

Une femme britannique ayant épousé un soldat canadien pendant la Première guerre mondiale devait affronter les difficultés de l'expatriation. Cette brochure avait l'objectif de fournir des réponses aux questions les plus basiques.

Voir le PDF: Wives of Soldiers.pdf

Héros en kaki

Thompson, l'un des compositeurs et éditeurs de musique canadiens les plus prolifiques, a écrit cette chanson dans l'optique des parades de bienvenue pour le retour des soldats.

Voir le PDF: Heroes of the Flag.pdf

Le retour des soldats

Harry Rose était serveur à Toronto lorsqu'il s'enrôlât en 1914. Après avoir servi dans le 3ème Bataillon, il connût un succès mineur en tant que parolier avec des chansons comme celle-ci sur le retour des soldats canadiens.

Voir le PDF: Victorious.pdf

Des nouvelles du retour

Cette lettre d'information ronéotypée a été produite à bord d'un navire de transport, le "Pasteur" peut-être, qui ramenait à la maison des soldats canadiens à la fin de la Seconde guerre mondiale. Elle a été, à l'évidence, imprimée le jour de l'arrivée du bateau à Halifax, et son état médiocre suggère qu'elle est passée de main en main.

Voir le PDF: Homeward bound.pdf

Bienvenue à Fort William

Cette carte, reproduisant un verset de Pauline Johnson, était donnée aux soldats de retour à Fort William, Ontario, à la fin de la Première guerre mondiale.

Un officier navigue vers ses foyers

Ces cartes étaient d'importants documents pour le retour à la maison du Lieutenant J.R Sams en 1945.

Pages